Je les considérai donc avec la froideur d'un entomologiste, depuis le douanier qui contrôla nos tickets à Airolo jusqu'au bagagiste de la « stazione » Termini, consultation voyance gratuite, en passant par le déplaisant bellâtre qui était monté à Civitavecchia et s'était installé sans la moindre gêne