Merci.- Vous avez eu peur, mon discours vous a révolté et vous avez puisé dans vos sentiments pour me rétorquer que, finalement, vous vouliez conserver vos "défauts" et vos "individualités"...Ces mêmes défauts que vous vouliez, sans doute, que je vous aide à gommer.C'est ce à quoi je voulais vous amener, certains d'entre vous l'ont déjà compris : vous n'êtes pas parfaits, voyance en ligne gratuite, mais perfectibles.Et ce sont vos imperfections qui, finalement, vous font avancer.- Et ?- Je n'aurai qu'un conseil : cherchez au plus profond de vous-même un idéal et faites-le perdurer.Peu importe qu'il soit bon ou mauvais, ce n'est pas l'important.Vous pouvez et devez faire ce choix tout en respectant celui des autres.